LCB Sanmatenga

LCB  Sanmatenga

Produits périmés : Cette fois, du macaroni et du Thé

Après les cannettes périmées, les huiles frelatées, les bouteilles d’eau impropres à la consommation, voici le tour des macaronis, et du thé. 770 emballages de 4550g et 1000 sachets de 500 g de macaroni, 173 cartons de thé de marque gazelle, 185 cartons de thé vert de chine. Ce sont là les produits périmés en cours de reconditionnement, que la Brigade ville de gendarmerie de Baskuy a saisis. Les auteurs et leur butin ont été présentés à la presse ce 22 juin.

Ne vous fiez pas au slogan pompeux. « SAFINA 4550g, qualité exceptionnelle, vous verrez comment ça gonfle ». Contrairement au message sur l’étiquette, conçu pour appâter le consommateur, le produit contenu dans l’emballage est périmé. Mais Ferdjani Abderrahmane, le responsable de l’établissement « FAB » le vendait au consommateur depuis 2013. Comme d’autres avant lui, il trompait le consommateur par des actes de falsification de la date de péremption des denrées périmées qu’ils reconditionnaient avant d’écouler sur le marché.

N’eut été l’alerte donnée par un citoyen anonyme, l’expatrié aurait continué son business très lucratif au mépris total de la santé du consommateur. C’est le 17 juin dernier qu’un citoyen a mis la puce à l’oreille de la sous unité de la brigade ville de gendarmerie de Baskuy. Une équipe se déplace sur les lieux d’opération, à la Zone d’activités diverses(ZAD) et surprend Debbaghi Mohamed, magasinier et ses employés qui venaient d’arriver pour le reconditionnement. Trois individus sont alors interpellés.

La découverte est macabre. « Les enquêteurs découvrent alors dans le magasin une importante quantité de denrées alimentaires périmées, des cartons de marque Pasta Mama contenant du macaroni périmé et dégageant une odeur nauséabonde et datant de 2013. Ils découvrent aussi des cartons contenant du thé vert de chine de marque Gazelle périmé depuis le 05/05/2014, du thé Lipton en cours de péremption le 25/07/2015, des étiquettes, des tamis, un appareil pour le collage des emballages, un appareil de pesage et des gros récipients », a précisé le Lieutenant-colonel Sam Djiguiba Ouédraogo, commandant le groupement de la gendarmerie départementale de Ouagadougou.

770 emballages de 4550g de macaroni, 1000 sachets de 500 g de macaroni, 173 cartons de thé de la marque gazelle, 185 cartons de thé vert de chine, du matériel de fabrique composé de 2 tamis, et 300 étiquettes sur lesquelles il est inscrit « SAFINA 4550g, qualité exceptionnelle, vous verrez comment ça gonfle », sont ainsi saisis.
Au terme de l’enquête, la sous unité a procédé à l’interpellation de Ferdjani Abderrahmane, Debbaghi Mohamed, et Diallo Mamoudou. « Ce sont des étrangers, je préfère ne pas donner leur nationalité » nous rétorquera le lieutenant-colonel quand nous lui demandons de décliner la nationalité des présumés auteurs de falsification de date de péremption et de tromperie du consommateur.
Le Lieutenant-colonel Sam Djiguiba Ouédraogo, commandant le groupement de la gendarmerie départementale de Ouagadougou a invité la population à la collaboration. Les numéros verts 16 ; 17 ; 1010 ; 80 00 11 45 sont disponibles en cas de constatation de pratiques douteuses, et répréhensibles.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net


23/06/2015
0 Poster un commentaire

flash info

Bonjour,la population de Kaya est informée de la saisie d'un certain nombre de produits périmés par la section recherche de la gendarmerie de Kaya dans une boutique de la place. Dans les jours à venir,elle procédera de concert avec la ligue des consommateurs à la destruction de ces produits en présence du commerçant. Une sensibilisation a été déjà faite auprès du commerçant qui est maintenant avisé sur les sanctions qu'il encourt s'il ne prend pas des précautions pour enlever régulièrement les produits périmés de ses rayons. Les consommateurs sont invités à avoir le reflexe de vérifier l'état  des produits qu'ils achètent auprès des commerçants avant tout achat surtout il faut réclamer un reçu .


03/03/2015
0 Poster un commentaire

Braquages à Boulsa

La caisse populaire de Boulsa a été victime de braquage jeudi par quatre individus armées, en pleine journée dans le centre ville de Boulsa ,(centre-nord, 200 km de Ouagadougou), emportant une importante somme d’argent.

« Quatre individus cagoulés et armés ont braqué la caisse populaire (une institution financière) située au cœur du centre ville de Boulsa dans la province du Namentenga aux environ de 9h 30mn ce jeudi 23 janvier 2014 », a rapporté le correspondant de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Les malfrats auraient emporté une importante somme d’argent sans pour autant faire de victimes, précise la même source.

La veille de ce braquage, deux bandits aussi ont braqué une boutique dans le marché de Boulsa aux environs de 19 heures et auraient emporté de l’argent faisant ainsi deux braquages en 24 heures dans la même ville de Boulsa.

Les 3 et 4 octobre 2013, des braquages ont lieu sur les axes Barsalogho-Dablo et Kaya-Pissila, localités situées dans le Centre-nord, par six bandits cagoulés et armés. Ils avaient emporté plus de 40 millions de francs CFA et d’autres objets de valeurs.

La région du Centre-nord comme celle de l’Est enregistre beaucoup de braquages à main armées faisant de ces localités des zones d’insécurités pour les populations.

TS-SB/TAA

BOULSA,23 jan.2014,(AIB)


25/01/2014
0 Poster un commentaire

Participation de la LCB Sanmatenga

Le vendredi 24 janvier 2014 a connu la tenue  de la 14ème session du Comité Régional de Pilotage (CRP) du PN-AEPA (Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et Assainissement ) du Centre-Nord dans la salle de réunion de la Direction Régionale de l'Eau, des Aménagements Hydrauliques et de l'Assainissement à Kaya à partir de 9 heures.

Le CRP se réunit statutairement deux fois par an pour faire l'état des réalisations dans le domaine de l'Eau Potable et de l'Assainissement dans la région. IL est présidé par le Secrétaire Général de la région et est composé de :

  • 10 directeurs régionaux (Eau,Aménagements Hydrauliques et de l'Assainissement;Agriculture et Sécurité Alimentaire;Santé;Éducation Nationale et Alphabétisation;Économie et Planification;Budget;Ressources Animales et Halieutiques;Environnement et Développement Durable;Infrastructures et Désenclavement;Promotion femme et genre)
  • du Conseil Régional (1)
  • de trois (3) maires de communes
  • du chef de centre de l'ONEA Kaya
  • d'un représentant régional du secteur privé dans le domaine
  • d'un représentant régional des Associations des consommateurs

Le CRP compte également à son sein des membres observateurs qui sont:

  • un représentant des ONG et Associations du secteur AEPA;
  • un représentant des Projets et Programmes;
  • des représentants des Partenaires Techniques et Financiers.

C'est donc un membre de la LCB/Sanmatenga qui représente les consommateurs de la Région dans ce comité et nous prenons l'engagement de vous tenir au courant des conclusions des différentes rencontres.

 


24/01/2014
0 Poster un commentaire

De l'huile frelatée saisie

Il n’y a pas longtemps, des bidons d’huile frelatée ont été saisis par les forces de police à Bobo-Dioulasso. Une opération du même type à Ouagadougou a aussi permis de mettre le grappin sur des bidons d’huile de vidange distillée et destinée à la consommation. Ces produits impropres à la consommation sont dommageables à la santé des consommateurs. Les impuretés peuvent s’accumuler dans les vaisseaux sanguins, s’attaquer au foie et prédisposer les consommateurs aux maladies cardiovasculaires. Ces deux saisies ne sont pas des faits isolés et en appellent à plus de ténacité dans la lutte contre la contrefaçon des produits alimentaires. C’est le lieu d’inviter les consommateurs à plus de vigilance et à collaborer avec les services impliqués dans la lutte contre ces produits illicites, car il y va de leur santé.

Nestor BAKI

Sidwaya


24/01/2014
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :